Mise en boîte, en châsse ou encore le « Vieil art d’accommoder les restes »

Mise en boîte, en châsse ou encore le « Vieil art d’accommoder les restes »

jaccard-463x990 (2)

Pas beau ! Peut-être ! D’accord ! Soit !
Pourtant moult Dames en restent coites.
Et trouvent sa quête artistique fort adroite.
Il en est même qui seraient un peu moite.
Ah ! Vous trouvez la tournure inadéquate ?
Possible ! Son interprétation reste étroite,
Alors, disons qu’il les met toutes en boîte
Et que ces Dames en restent benoîtes
Tel le bambin devant un singe alouate.
Ou tel celui qu’on coucherait dans l’ouate.
L’artiste, lui, propose moult trucs en boîte.
Conserves dont personne n’a l’ouvre-boîte.

******33

Qu’il s’agisse de vieilles ou décrépies carcasses
Et de vils objets tout justes bons pour la casse.
Dans un premier temps, l’artiste les amasse.
Puis, nous les fait découvrir, présentés en châsse.
Par magie, les insolites œuvres irradient. La classe !
Bien que composées de trucs dont tu te débarrasses,
Tu touches du doigt, ta propre bêtise… crasse.
Les brimborions mis en valeur reprennent grâce.
Aux vitrines des œuvres, il ajoute légères crasses.
Restitue ainsi des images légèrement fugaces
Que tu observes à travers une série de glaces,
Ça gêne les esprits n’en ayant aucun. Ils s’en agacent.
Pour le bien-pensant, les rebuts, c’est l’angoisse.
Quoi ?… Accommoder de vieux restes ! C’est trop d’audace !

Père Siffleur / avril 2016

* Exposition d’André Jaccard à la Galerie Arts et Lettres de Vevey (2008)

André Jaccard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s