Persif(f)lage

Ode héroïque à l’attention d’un Père-malin ou alors, de M’sieur Parmelin?

Publicités

Le dernier agnoti élu est vaudois,

Donc vignolan, comme il se doit.

Oui, le guelu produit du picrate.

Fait accroire qu’il est démocrate.

Son patronyme c’est Parmelin

Et Bursin le nom de son patelin.

 ***

Conseiller Fédéral, il est devenu

Ce qui fera grimper ses revenus.

Permet aussi à ce fédéral aguillage,

Qu’ l’église reste au milieu du village.

Et qu’la droite dure puisse conclure

Qu’notr’panoss’ rest’sur sa berclure.

 ***

À la capitale, au Grand Palais Amiral

Où s’trouvent les Canfouines Fédérales

Quatre ans au moins, l’pommeau gogera

Et là-d’ans, tranquillement, il yoyotera.

Il nous contera milles et un bobards,

Nous prenant tous pour des jobards.

 ***

De l’Europe, doctement, il batoillera,

Dans une belle choucroute pédalera,

En nous fourguant moult cassibrailles.

Personne n’aura l’fion d’dire qu’il déraille.

Il voudra faire cupesser tous les étrangers

Toute l’épéclée, car y a risque de s’mélanger.

 ***

Étant un des boss dans l’organigramme.

Il fera le fier et se montrera stramm.

Et pourtant, pas vraiment ne le sera,

C’est bien ailleurs qu’la politique s’fera.

D’où on lui dira le «comment-pourquoi»

Et à la botte de quelqu’s bons zurichois.

 ***

Car l’UDC ne va pas le laisser gouverner

Sans, que fermement, il ne soit materner.

Aux affaires militaires, il préparera la sauce.

Avec le doigt sur la couture de ses tsausses.

Oui, celle des canons repassés du pantalon.

Çui qu’j’espère, il porte encore à la maison.

 ***

Car, si là, point ne le portait, qu’se soit sa fegniole,

Ne lui resterait alors qu’à s’canfrer à coups d’gnole,

Nulle part, il ne serait véritablement le chef,

Si chez lui, le miquelet devait obéir derechef.

Mais, jamais Parmelin n’va quinter, c’est un malin,

Dans son patelin, ils sont tous matois et patelins.

*********

À gauche le visage politique très à droite du nouveau CF et à droite le visage patelin (et pas très malin?) d’icelui.

Pour les ceusses qui n’entraveraient pas la tchatche vaudoise (ou même romande), retrouvez les expressions non comprises sur le site suivant: 

http://topio.ch/dico.php

Je remercie vivement le Topio (qui ne doit pas l’être vraiment) qui m’aura permis d’augmenter le nombre de «vaudoiseries» dans l’ode écrite à la gloire celui qui s’imagine être le plus important des Vaudois et n’est que le pantin de quelques Zurichois.

Publicités