Les ficelles du marionnettiste et celles de la politiques

Les ficelles du marionnettiste et celles de la politiques

 les marionnettes

Image: Jean-Bernard Sieber/Keystone

Ce jour là, à Lausanne, François Hollande est reçu en grande pompe par le gratin de la politique suisse, cantonale et même municipale. Ce même jour -et dans la même ville- avait lieu l’assemblée générale de Nestlé… Et parmi les gens du vrai Pouvoir, celui du Fric, celui des Grands Marionnettistes -ceux qui tirent les ficelles de nos vies *- personne n’a pris le temps de rencontrer les pantins politiques dont ils se servent. 

* Ne pas confondre avec Dieu mort de chagrin à la vue des horreurs que les marionnettes que nous sommes sont capables d’accepter de leurs maîtres.

Madame Sommaruga, notre Présidente reçoit.

Avec son alter ego, M’sieur Hollande, elle s’assoit.

Que deux « Socialistes » causent, on le conçoit

Mais qu’a-t-elle bien pu dire à ce cher François ?

 

Et si ça n’était que du vent ! Du bla-bla-bla

Quelques litanies chantées par un oblat.

Un Ob-La-Di, Ob-La-Da ! Une ritournelle.

Sorte de Barbarie tournée à la manivelle.

 

Barbarie de puissants pourtant impuissants.

Capables uniquement à être divertissants,

À endormir leurs propres ressortissants,

Pérorant avec des mots creux, abrutissants.

 

Même ville et même instant !… Carrément!

Pas ensemble, séparément… Bien évidemment!

L’Argent Tout-Puissant et ses adorateurs assemblés

Discutaient de la seule vraie valeur en ce monde: le blé !

Publicités